Le digital en plein essor menace-t-il les emplois de demain ?

Pour de nombreux technophiles et simples internautes de la génération ultra connectée, le développement du digital avec l’arrivée de ses nouveaux services (SAV et plateformes intelligentes notamment) et ses nouveaux objets connectés, contribue à un quotidien encore plus facile et à plus de satisfaction à l’achat. Toutefois, pour certains consommateurs, cette évolution remarquable pourrait aussi menacer les emplois de demain.

Le digital en plein essor dans de nombreux secteurs, y compris le service clientèle.

Désormais, le numérique prend de plus en plus de place, sur tous les marchés et dans toutes les entreprises. Car, dans cette ère où l’univers actif est associé à une génération ultra connectée, la virtualisation touche le moindre service, l’idée étant, en partie, de faciliter davantage le quotidien du consommateur moderne, qui peut désormais tout faire de chez lui, grâce à Internet. Mais si les consommateurs en général profitent bien de l’évolution des technologies, qui entre autres simplifient et optimisent la SAV, devenue plus intelligente, le monde de l’emploi de demain, lui, s’en retrouve tiraillé. Entre d’un côté, ceux qui croient que le travail se redéfinit désormais autour des solutions ce qui met ainsi en péril les emplois futurs au point même de les supprimer. Et ceux qui estiment que le digital constitue un tremplin au développement des métiers, tous secteurs confondus.

Comment le digital contribuerait-il à l’essor de l’emploi de demain ?

Non, si certaines mesures sont bien respectées et mises en œuvre, le numérique ne contribuerait pas à supprimer les emplois. En effet, les postes tels que ceux reliés à la relation client, au Web design, ceux des community manager ou encore de data scientist et de consultant, s’avèrent indissociables de ce digital en plein évolution. Cependant, cette préservation de l’emploi ne serait possible que si un engagement réel dans la révolution numérique, impliquant d’énormes investissements financiers et humains est honoré. Le but étant de continuer à co créer, collaborer et agir en communauté, comme le suggère la Relation Client en fête 2015, organisé par l’AFRC.