Les bacheliers sont de plus en plus nombreux à se pencher sur les études supérieures

Lorsque la fin du lycée approche à grands pas, les élèves se tournent vers cet avenir afin de le construire avec la plus grande sérénité. Si certains abandonnent dès que le baccalauréat est en poche, d’autres persévèrent pour suivre des études supérieures.

L’enseignement supérieur rencontre un véritable succès chez les bacheliers

À quelques semaines des premières épreuves dédiées au baccalauréat, les lycéens sont invités à réfléchir avec ferveur à leur avenir. Dès le mois de Septembre, ils auront éventuellement la chance de suivre des études dans l’enseignement supérieur alors que d’autres auront une nette préférence pour la vie active. Les profils sont différents, mais les configurations sont multiples et répondent réellement à toutes les attentes.

Une augmentation de 2.3 % au niveau des inscriptions dédiées à l’enseignement supérieur

Contrairement aux idées reçues, les facultés ont encore les moyens d’attirer le regard d’autrui. Cette situation est épaulée par quelques chiffres très réjouissants mis en avant par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Au mois d’Avril dernier, une note a donc annoncé une hausse du nombre d’inscriptions dans l’enseignement supérieur. En effet, cette hausse est de l’ordre de 2.3 %, ce qui représente tout de même 58 000 candidats.

Le doctorat ne rencontre pas un succès aussi fulgurant que les licences et les masters

Si vous êtes sur le point de chercher votre voie, il serait donc intéressant de se tourner vers le monde supérieur puisque les licences et les masters ont le vent en poupe. L’université a su attirer le regard des bacheliers alors que les nouveaux lycéens se présenteront à l’examen dans quelques jours. Certains ont tendance à affirmer que le baccalauréat a été simplifié, ce qui expliquerait cette forte hausse. Par contre, une petite baisse de régime serait observée pour le doctorat qui ne susciterait plus le même engouement.